Restauration de fonds anciens

Notre patrimoine écrit est exposé à de nombreuses causes de dégradation allant du vieillissement naturel lié à l’évolution de ses constituants, aux pollutions extérieures et aux demandes croissantes de consultation.
La pérennité de ces documents est assurée à la Reliure grâce aux opérations suivantes :
  • Stabilisation du document par élimination des agents de détérioration ou par neutralisation de leurs effets
  • Restauration des lacunes par comblage manuel
  • Renforcement par association d’un matériau de doublage adéquat qui consolide le document restauré
Les documents ainsi traités peuvent être :
  • Des documents manuscrits ou imprimés sur papier
  • Des parchemins
  • Des reliures anciennes en cuir, parchemin ou papier
  • Des documents figurés de grande ou petite envergure

« Dextérité, exigence, patience sont les qualités que l’on a, que l’on se découvre ou que l’on acquiert au sein de notre Atelier »

Marie-José, Responsable du fonds ancien

Restauration de parchemins & sceaux

Restauration de parchemins & sceaux

Le traitement des pièces parchemin nécessite des opérations très délicates demandant de l’attention et de la patience. En effet, la restauration se fait en plusieurs étapes exigeant de longues périodes de séchage.

Les pièces sont placées, après dépoussiérage à la balayette, dans des conditions d’humidification contrôlée pour permettre leur déploiement et leur mise à plat.

Le traitement des pièces parchemin nécessite des opérations très délicates demandant de l’attention et de la patience. En effet, la restauration se fait en plusieurs étapes exigeant de longues périodes de séchage.

Les pièces sont placées, après dépoussiérage à la balayette, dans des conditions d’humidification contrôlée pour permettre leur déploiement et leur mise à plat.

Lorsque c’est nécessaire, des consolidations et des comblements des lacunes seront réalisés soit en papier japon soit en peau de parchemin. Des conditionnements peuvent être confectionnés à la demande : boîtes sur-mesure, montage conservation.

Restauration papier

Le but premier de la restauration d’un document est de permettre la sauvegarde de l’information et de son support quel que soit sa nature.

Nous avons la possibilité de restaurer tout type de papier et pour cela, nous disposons d’une gamme variée de papier japonais et de plusieurs colles (colles d’amidon, …). Pour chaque ouvrage, nos restaurateurs prennent en compte la composition, le grammage, la couleur ainsi que la nature des encres (manuscrites, tapuscrites ou imprimées).

Les techniques utilisées permettent la réversibilité des opérations et nécessitent de la part des restaurateurs de l’attention, de la réflexion et de la minutie.

Restauration de reliures

Notre exigence est grande quant à la restauration de reliures anciennes : qu’elles soient en parchemin, cuir ou papier sur plats carton ou ais de bois, nous proposons à nos clients des restaurations respectant les techniques originelles : coutures, tranchefils, couvrures.

Dans certains cas, ces interventions doivent être minimalistes pour assurer l’intégrité de l’ouvrage. Dans la mesure du possible, les éléments qui le constituent seront préservés et consolidés.

« A l’identique », est une des formules les plus usitées par nos équipes de restaurateurs. Pour cela, la concentration, la réflexion et l’habilité vont de pair avec une nécessaire concertation et un échange entre les divers membres des équipes.

Reliure de documents anciens

Pour des registres anciens, des reliures neuves peuvent être confectionnées lorsque les couvrures originelles sont manquantes ou beaucoup trop détériorées pour permettre leur restauration. Dans ce cas, une reliure neuve à l’identique est réalisée : elle peut être en peau de veau, parchemin ou en peau tannée à l’alun avec ou sans nerfs au dos, avec ou sans liens de fermeture, avec ou sans brides.

Les réalisations sont aussi nombreuses et diverses qu’elles l’ont été dans les siècles passés tant dans le choix des techniques que des matériaux.

Un grand sens de l’observation et de concentration sont nécessaires lors de la conception de ces reliures.

Restauration de documents figurés

Les fonds anciens d’Archives, de Musées et de Bibliothèques sont riches en documents figurés (Plans papiers, calques, gravures, planches cadastrales, affiches, …).

Ces documents à plat, de par leurs formats, leurs techniques d’illustrations, leurs valeurs historiques et artistiques, leur rareté, nécessitent des traitements individualisés.

Ces pièces de format et de papier très divers nécessitent une amplitude de gestes et une mobilité à toute épreuve. Elles sont le plus souvent doublées sur des châssis sérigraphiques ou quelquefois entoilées sur châssis de bois.

Les doublages sont réalisés en localisé ou en plein, au verso des documents avec des papiers japonais de divers grammages et avec des colles d’amidon qui assurent leur réversibilité. Chaque document aura, au préalable, fait l’objet d’une analyse et d’une attention particulière de la part des restaurateurs qui se doivent de rester très observateurs et très vigilants lors du déroulement de chaque phase : nettoyage, mise à nu de possibles renforts papier, encollage et séchage.